Bréve Histoire de Bellagio | Promo Bellagio... La Perle du Lac
X

BEST RATE GUARANTEED

Bréve Histoire de Bellagio

Bellagio était déjà célèbre du temps des Romains

Sa position enchanteresse et stratégique a écrit son histoire

La villégiature à Bellagio remonte à des temps anciens. L’écrivain latin Pline le Jeune (Ier siècle ap. J.-C.) est le premier visiteur dont on ait conservé une trace à être venu en villégiature à Bellagio.Il possédait pas moins de deux villas sur le promontoire, dans lesquelles il étudiait et écrivait et s’adonnait à la chasse et la pêche. Au fil des siècles, la position stratégique de Bellagio, au centre du lac, en a fait une ville très importante, toujours très disputée.
 
Au cours du haut Moyen Âge, Bellagio était sous la coupe de sa voisine, Côme, mais dès le début du XIIe siècle elle devint une commune libre et fut le siège d’un tribunal. En 1154, Frédéric Barberousse lui fit cependant à nouveau jurer fidélité à Côme. Au XIIIème siècle, Bellagio entra dans le Duché de Milan, alors sous le contrôle de la famille Visconti. Elle se vit confier la tâche de défendre et surveiller le lac, et accueillit un gouverneur (le Capitaine du « Lario », de l’ancien nom du lac de Côme) disposant de « correbiesse », des navires de plus de 20 rameurs et 60 soldats, pour donner la chasse aux pirates et aux contrebandiers. C’est ainsi que se constitua la « Communauté des terres du lac » autour de Bellagio et du Capitaine du Lario, qui défendait les intérêts des communes du lac. Cette communauté resta vivante pendant environ deux siècles. Au XVIe siècle débuta la domination des Espagnols qui, deux cents ans durant, gardèrent la mainmise sur Bellagio et la Lombardie. Cette période est d’ailleurs rappelée par Alessandro Manzoni dans son célèbre roman Les Fiancés. Bellagio abrite un témoignage précieux de la domination espagnole, les escaliers « Derta » reliant Guggiate à San Primo. La famille Sfondrati, comtes de la Riviera, fit l’acquisition du fief de Bellagio en 1535 et le conserva jusqu’en 1788, lorsque le dernier comte mourut sans héritier. Les Serbelloni prirent alors la tête du bourg. Dans les temps récents, de l’époque napoléonienne à nos jours, l’histoire de Bellagio est indissociable de la fascination suscitée par sa position et de l’importance croissante de la villégiature et du tourisme depuis le milieu du XVIIIe siècle. C’est ainsi que le promontoire s’est peuplé de splendides villas entourées de parcs fabuleux, où l’aristocratie lombarde venait séjourner longuement, accueillant hôtes illustres, artistes et poètes. Encore difficilement accessible autrement que par le lac, Bellagio rassemblait néanmoins au XIXe siècle une véritable cour. Vers 1850 s’ouvrirent les premiers grands hôtels de luxe, rivalisant par leur faste et leur élégance avec ceux des capitales européennes. Le premier fut l’Hôtel Bellagio, créé en 1825 dans la vieille auberge d’Abbondio Genazzini, et successivement transformé pour devenir le premier véritable hôtel du lac, l’Hôtel Genazzini. La voie était désormais tracée par ce précurseur, et un grand nombre d’hôtels splendides virent le jour en quelques années. La plupart existent encore aujourd’hui et appartiennent aux familles d’autrefois.
Quelques noms d’hôtel suivis de leur date d’ouverture : Hôtel Florence (aujourd’hui Hôtel Du Lac) 1858, Hôtel de la Grande-Bretagne 1861, le nouvel Hôtel Florence dans l’ancienne demeure du Capitaine du Lario 1870, Grand Hôtel Bellagio (aujourd’hui Grand Hôtel Villa Serbelloni, avec 200 chambres et 30 salons) 1872. En 1888, les trois plus grands hôtels (Genazzini, Grande-Bretagne et Grand Hôtel Bellagio) introduisirent la lumière électrique en lieu et place de celle à gaz, imités par la suite par de nombreuses demeures nobles. À la Belle Époque, des pièces étaient jouées à Bellagio dans pas moins de trois théâtres (contre deux à Milan).
 
La grande majorité des personnages illustres des deux siècles passés ont séjourné à Bellagio. Le grand musicien Franz Liszt y connut ainsi une longue lune de miel enchantée avec la comtesse D’Agoult et y composa certaines de ses oeuvres immortelles. Les têtes couronnées, qu’il s’agisse de rois ou d’empereurs, s’y succédèrent également : Maximilien Ier, l’impératrice de Russie Maria Feodorovna , les empereurs d’Autriche François Ier, Ferdinand et François-Joseph, Guillaume II, le roi d’Albanie, Léopold Ier de Belgique, la reine Marie de Roumanie, Humbert et Marguerite de Savoie, le roi Farouk d’Égypte. Sans oublier de nombreux artistes et écrivains : Giuseppe Parini, Ippolito Pindemonte, Alessandro Manzoni, Tommaso Grossi, Ippolito Nievo, Stendhal, Gustave Flaubert, Filippo Tommaso Marinetti. Lors des dernières années, de nombreux acteurs de cinéma sont également tombés sous le charme de Bellagio : Mary Pickford, Douglas Fairbanks, Otto Fischer, Maria Schell, Clark Gable, Robert Mitchum, Romy Schneider et Philippe Noiret (pour le tournage du film « Une Femme à sa fenêtre»), Al Pacino et Marthe Keller (pour « Bobby Deerfield »), Adriano Celentano et Renato Pozzetto, Alberto Sordi, George Lucas, Natalie Portman, Ewan McGregor, Hyden Christensen, Robert De Niro, George Clooney...
 

 

Meilleure offre disponibile

Nous vous assurons que vous trouverez sur notre site la meilleure offre disponible en ligne

Offres réservées

Offres spéciales et exclusives pour ceux qui réservent sur notre site

Assistance Constante

Nous nous occupons de toute information lors de la réservation